Guide pour l’investissement à l’étranger

Investir à l'étranger, comment investir à l'étranger

Comment investir dans l’immobilier à l’étranger ? Une question qui revient souvent mais difficile à répondre. Beaucoup d’informations tournent autour de ce sujet mais il y a toujours les indispensables qui permettent de mieux investir.

La SCI – Société Civile et Immobilière

La SCI ou Société Civile Immobilière est un société basée sur l’exploitation des biens immobiliers. La création d’une SCI est initiée par l’existence de deux ou plusieurs personnes qui veulent s’associer et s’investir dans le domaine de l’immobilier.

L’avantage d’avoir une SCI c’est la facilité de la transmission d’un bien immobilier. De plus, la SCI est avantageuse sur le plan fiscal. En effet, il est possible de transmettre un bien immobilier en payant la moindre somme grâce au droit de donation.

Le Holding immobilier

Le holding s’agit d’un système social mère et fille. Pour cela, la société Holding occupe la place d’une société mère.

La société Holding a pour but de vendre des services sur la gestion de titres et de trésorerie d’une société, notamment pour une société commerciale et immobilière.

Sur ce, il y a le type de société Holding passive. Ce type de société est généralement créé pour viser un avantage fiscal pour les sociétés filles. Au lieu de payer l’impôt dans chaque société, la société holding prend le titre comme sommet d’une pyramide qui paie la totalité des impôts de ses sociétés filles et chaque filiale payent ses parts à la société mère.

Aussi, il y a le type de société holding active. Ceci consiste à occuper l’administration d’une société fille. Ce type de société prend le contrôle de chaque filiale et elle s’occupe des décisions administratives de ces dernières.

Processus d’acquisition d’immobilier à  l’étranger

Premièrement, pour acquérir un bien immobilier à l’étranger, on peut s’occuper tout seul. Ceci n’est pas conseillé aux nouveaux investisseurs.

Deuxièmement, on peut confier les tâches à une agence immobilière locale. Ici, il suffit de déterminer la cible (précise ou globale) et l’agence s’occupe  du reste. L’avantage de cette deuxième façon est la facilité du processus. De plus, il y a des techniciens immobiliers dans l’agence qui peuvent étudier l’attente de l’investisseur et suggérer des options raisonnables.

Troisièmement, on peut contacter une agence immobilière dans le pays qu’on pense faire l’investissement. Sur ce, le coût de prestation est inestimable. Mais l’agence immobilière dans le pays de destination peut offrir une opportunité  importante. Après tout, le langage ne pose aucun problème car la plupart des agences ont des agents multilingues en ce moment.

La zone rentable

En fait, la zone rentable pour l’investissement immobilier c’est la zone qui a une stabilité économique comme les Etats-Unis et la plupart des pays européens.

Par la suite, les endroits touristiques sont aussi intéressants pour investir dans l’immobilier. Ces endroits sont rentables en matière d’investissement locatif saisonnier. En Afrique, le Maroc apporte une haute rentabilité sur l’investissement immobilier, et en Europe, il y a le Portugal.Enfin, pour avoir un revenu agréable sur l’investissement immobilier, on doit viser les pays qui contiennent des entreprises célèbres comme le Japon. On doit choisir ces pays parce que ce sont des pays qui ont une grande réputation commerciale et beaucoup de gens y circulent.