Immobilier Maroc : Investir dans une région attractive d’Afrique

Immobilier au maroc

Les investissements immobiliers en Afrique sont en train de devenir une excellente opportunité pour les investisseurs étrangers. Il est toutefois important de choisir un pays à fort potentiel comme celui du Maroc. Le royaume situé au nord du continent africain constitue aujourd’hui un lieu attractif pour les investisseurs immobiliers.

Comment est la situation économique et géographique du Maroc ?

Du point de vue économique, le Maroc est un pays en pleine normalisation. Depuis 2020, ce pays essaie d’avancer économiquement même il est encore ralenti par la crise du COVID-19. En gros, l’économie marocaine a été touchée par la crise de la pandémie coronavirus mais elle reste appréciable en ce moment.

Du point de vue géographique, le Maroc est parmi les pays les plus urbanisés du continent africain. De plus, le Maroc a une croissance démographique importante parce qu’à nos jours, la population marocaine compte jusqu’à 38 millions.

Comment acheter un immobilier au Maroc ?

Comme les réglementations françaises, on peut acheter un immobilier par une manière personnelle ou par l’intermédiaire d’une agence. Cette deuxième manière sont conseillées aux investisseurs dans l’immobilier s’ils visent à investir au Maroc. L’achat d’immobilier est avantageux s’il est fait par l’intermédiaire d’une agence immobilière parce que les agences au Maroc maîtrisent bien les ressorts de l’investissement locatif dans ce pays.

De plus, il y a des spécialistes dans l’agence qui peuvent guider le nouvel investisseur vers un immobilier idéal pour l’investissement locatif. La commission pour le spécialiste ne doit pas dépasser 2,5%.

Enfin, lorsqu’on trouve l’immobilier le plus raisonnable, on doit alors enregistrer l’opération de vente avec un notaire au registre de la conservation foncière.

Comment fonctionne la fiscalité marocaine ?

Quand on devient propriétaire d’un immobilier au Maroc, on doit payer la taxe urbaine. Cela consiste à payer un montant équivalent au 30% de la valeur locative de l’immobilier. En outre, la taxe d’habitation ou taxe d’édilité aussi doit être payée par le propriétaire du bien. Cette taxe est calculée sur la valeur locative et elle représente un taux de 10% en pleine ville et 6,5% au périphérique ou ailleurs.

Après, pour l’investissement locatif au Maroc, les revenus seront taxés en comptant toutes les charges qui incombent. Mais pour les investisseurs en achat-revente avec plus-value, la fiscalité au Maroc applique un taux de 200 à 30% selon la localisation géographique du bien.

Quelles sont les zones importantes  pour investir dans l’immobilier au Maroc ?

Premièrement, puisque le Maroc est un milieu touristique qui attire beaucoup de visiteurs chaque année, alors l’investissement doit être mis en place dans la zone touristique comme Marrakech. Ce dernier est un endroit qui représente un marché locatif saisonnier très important au Maroc.

Deuxièmement, les investisseurs ne peuvent pas négliger la ville de Casablanca. Cette ville est aussi importante touristiquement. Mais pas seulement pour une raison touristique, Casablanca est un pôle commercial pour le pays marocain. C’est-à-dire, il y a beaucoup de gens qui ont besoin d’une résidence principale ou secondaire dans cette ville. Alors, l’investissement immobilier dans la ville de Casablanca est rentable.